Dans le nid du Rougegorge

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 30 octobre 2006

Thank yooooo !

Et voilà, j'ai pendu ma crémaillère. Beaucoup d'émotions en une soirée que je n'oublierais jamais. A tel point que mon p'tit coeur déborde sur ce blog.
Alors, j'ai envie de dire merci à tous ceux qui sont venus. Votre présence était importante pour moi, et que vous ayez passé un bon moment était le plus beau cadeau que vous puissiez me faire. Merci, merci, merci. Certains d'entre vous savaient à quel point j'étais anxieux à l'approche de cet évènement, qui représentait énormément à mes yeux, bien plus que vous ne pouvez l'imaginer. Certains n'ont pas hésité à faire le voyage jusqu'à Lyon...ça fait chaud au coeur.

Sans vouloir faire des jaloux, je dédierai la fin de ce billet pour my little angel : merci, merci, merciiiii. Tu as beaucoup fais battre mon coeur ce week-end, merci pour ta lumière. Je dessine un ciel pour qu'il s'envole en toi !



Quentin Rougegorge

vendredi 27 octobre 2006

Préparatifs



J-1 avant ma crémaillère !

Quentin Rougegorge

jeudi 26 octobre 2006

L'automne, c'est grand



Bon, ok, c'est juste un billet pour vous montrer que parfois on tombe sur des feuilles mortes de grandes tailles. Mais l'automne, c'est la poésie, ce sont les couleurs mordorées, le vent qui fait chanter les arbres, les ballades sous les parapluies...Soyez un peu rêveur ! Visualisez une grande allée de peupliers orangés tapissée d'un lit de feuilles, imaginez quelques gouttes de pluie froide qui perlent le long des branches, et faîtes comme si vous portiez un bon manteau moelleux qui vous tiens chaud... Sympa, hein ?

Et attendez que ce soit l'Hiver. Parce que l'Hiver, c'est ma saison préférée !

Quentin Rougegorge

mercredi 25 octobre 2006

Lyon, hôtel de ville



Décidément, j'adore cette ville...

Quentin Rougegorge

mardi 24 octobre 2006

Doute



Samedi soir, je fais ma crémaillère. Et d'un coup, vague de doutes. Et si les gens ne s'amusent pas ? Et si j'ai oublié quelque chose d'important ? Et si des gens restent dans leur coin, mal à l'aise ?
Déjà que j'avais un peu la pression de faire les choses bien (certaines personnes font quand même le déplacement jusqu'à Lyon pour ça), l'étau s'est soudain resseré à midi quand un ami m'a lancé "Bon, ben si je m'ennuie, t'inquiètes, je partirais avant minuit !"
...
Sympa...

Un tube d'antidepresseurs...Ou alors un euphorisant...Ou alors une bonne cuite... Au secours, je stresse !

Quentin Rougegorge

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 >